Skip to content

Question d’emphytéose (VIII)

CIMG8443

Des personnes peuvent être indivises sur un droit d’emphytéose. Quel est le taux des droits d’enregistrement en cas de cession  de part indivise dans un tel droit ?

Le taux de 1 % sur le bien partagé concerne les partages, les cessions à titre onéreux entre copropriétaires et la conversion de l’usufruit du conjoint survivant, en propriété, en une somme d’argent ou en une rente (art. 109 C. enreg.).

Ce taux spécial suppose que l’opération concerne la propriété ou l’usufruit d’immeubles situés en Belgique (immeubles par nature, immeubles par destination en raison de leur attache à perpétuelle demeure au fonds, créances immobilières ou enfin constructions à ériger).

Les droits d’emphytéose et de superficie sont hors du champ d’application de l’art.109 C. enreg. (F. Werdefroy, « Droits d’enregistrement », II, n° 958).

Il en résulte que les cessions de droits emphytéotiques indivis sont soumises au taux de 0,2 % et non 1 %.

facebook comments:

Pas encore de commentaire

Laisser un commentaire